Didier Kashinda

Didier Kashinda

Lauréat 2017

Licencié en Informatique de l’Institut Supérieur de Statistique de Kinshasa en RDC et diplômé en Analyse des affaires de l’Université de Winnipeg, Didier Kashinda est fondateur et PDG de Revalús Informatics Inc., une entreprise d’ingénierie logiciel basée au Canada. Il est expert en développent des systèmes informatiques basés sur les technologies mobiles et Cloud.

Il a créé le système de détection d’impact et contusion cérébrale dans les sports de contacts tels que le football et le hockey pour le compte de son client Head Health Network, système actuellement en cours de teste dans la NFL et la LSU. Didier travaille aussi sur des systèmes de contrôle et suivi à distance des plantations d’ananas et bassins d’aquaculture adaptés à l’Afrique.

En 2013, Didier Kashinda lance, l’organisation « The Life Builders Conference » à Johannesburg en Afrique du Sud avec pour objectif de mobiliser et former les hommes et femmes d’affaires africains en leadership et dans la gestion viable des PME. La LBC (Life Builders Conferenc) organise chaque année depuis 2013, des conférences et ateliers à Johannesburg et à Lusaka en Zambie.

Déterminé à aider les nouveaux arrivants à s’intégrer facilement au Canada, Didier offre des cours d’informatiques, de leadership et de gestion financière personnelle aux jeunes au Canada, en Afrique du Sud et en Zambie.

Ilunga Bwatshia

Ilunga Bwatshia

Avec son Baccalauréat en Génie civil de l’École polytechnique de Montréal en poche, M. Bwatshia fait ses débuts à la Régie des Installations Olympiques à (Montréal), en 1999, en qualité d’Ingénieur junior.

Trois ans plus tard, on le retrouve à la conception de projet des bâtiments industriels et commerciaux comme Ingénieur de projet, Structure de bâtiment, au sein de la Firme de Génie Saia Deslauriers Kadanoff, à Montréal.

Chez Dessau Soprin inc. où il fait ensuite un bref passage, il assumera entre autres charges, les conceptions, analyses, modélisations, relevés sur terrain et va participer au développement et à l’amélioration des structures de télécommunications.

C’est en 2005 qu’il crée la firme de génie-conseil Trigenex, en association avec 3 partenaires québécois. Cette entreprise d’à peine 6 personnes à ses débuts, gère aujourd’hui près de 40 employés.

Récipiendaire du prix d’Excellence de la chambre du commerce de la Rive-Sud, en 2006, M. Bwatshia, est aujourd’hui Directeur d’ingénierie Structures – Recherche et Développement de Trigenex.

Paterne Mirindi

Paterne Mirindi

Depuis 2004, Paterne Mirindi est membre actif et bénévole de la vie militante au sein d’Amnistie Internationale, dans la ville de Trois-Rivières, au Québec. Entre 2005 et 2008, il a occupé le poste de Représentant permanent du Collectif des Organisations des Jeunes Solidaires du Congo-Kinshasa auprès du Conseil économique et social des Nations Unies à New York.

Homme de terrain, il a été dans les pays en développement, notamment en Ouganda, où il a assumé entre autres fonctions, la coordination des projets de développement et l’assistance humanitaire auprès des réfugiés congolais au Centre Bondeko à Kampala.

En RDC, il a coordonné durant quelques années, le programme socio-économique pour le développement local en milieu rural, au sein de l’ONG APADES-KIVU.

Il est Cofondateur et directeur général du Groupement volontaire pour le développement rural durable nord-sud, basé à Trois-Rivières et dont la mission essentielle est de promouvoir et soutenir le processus de développement durable des communautés locales et défavorisées (www.gvdrdns.org).

Diplômé en planification régionale, des études supérieures et universitaires de développement rural, à l’Institut Supérieur de Développement Rural de Bukavu, en RDC, M. Mirindi détient aussi une Maîtrise en développement régional, au département de travail social et des sciences sociales à l’Université du Québec.