Jean-Moïse Djoli-Ise Ileke, a été le 4e président de l’Organisation des professionnels Congolais du Canada (OPCC) de 2007 à 2009. Au Québec depuis plus de 15 ans, Djoli-Ise Ileke est diplômé de l’Université de Kinshasa d’une Licence en droit. Avocat de profession, il a entre autre, été conseiller du ministre de la justice en République démocratique du Congo (RDC) et il est le fondateur Président Honoraire et administrateur de l’Association des juristes étudiants congolais en droit du Canada.

En 2007, son implication et son dévouement, à mettre son expertise au servie de la communauté congolaise, l’ont amené à se présenter à la présidence de l’OPCC. Pour lui, l’OPCC est un lieu où on valorise et célèbre les succès de la communauté; où il est possible de concevoir et d’assurer la réalisation de projets d’envergure communautaire mettant de l’avant la capacité des congolais de travailler ensemble.

Parmi ses réalisations, on peut citer la redynamisation du site Internet de l’OPCC. Ce qui a permis d’assurer la visibilité de l’organisation auprès des jeunes étudiants, universitaires et cégépiens, à travers le Québec et le Canada; et du même coup, a contribué à la création d’une passerelle entre les jeunes et les adultes, mais également à développer des activités pour tisser des liens avec notre société d’accueil. C’est dans cette optique que durant son mandat, avec la participation de la communauté catholique congolaise et avec la Communauté congolaise de Montréal (COCOM), Jean-Moïse Djoli-Ise Ileke lance le projet de la mise en place de la Maison de la culture congolaise.

Malgré les difficultés de financement qui ont perduré tout au long de son mandat, Jean-Moïse Djoli-Ise Ileke a pu bénéficier du soutien de sa famille, des précieux conseils des pères fondateurs de l’OPCC et des présidents qui l’ont précédé. L’appui et la collaboration de son équipe exécutive, l’harmonie et l’unité qui régnaient entre eux ont aussi contribué à la concrétisation de sa vision et à la réalisation de ses objectifs.

Aujourd’hui, l’OPCC est devenu un pilier au sein de la communauté congolaise qui relève chaque année de nouveaux défis. Selon Jean-Moïse Djoli-Ise Ileke, le succès de l’OPCC est du à son idéologie qui est fondée sur les valeurs culturelles de solidarité et de la vie communautaire. Des membres forts et des jeunes impliqués qui se laissent guider par leurs instincts créatifs et imaginatifs en font une communauté forte et ouvre à l’OPCC des portes vers d’autres idéaux.

 

  • Jean-Moïse Djoli-Ise Ileke interviewé par Kapinga Kalala et Guyto Muabi